Marien Fressinaud Le blog

Notes #2

Cet article fait partie d’une série. Retrouvez les autres articles dans « Journal ».

Le 03 février 2020.

J’ai commencé à jouer avec BookStack la semaine dernière pour documenter mon infrastructure. J’en suis tombé amoureux quand j’ai réalisé qu’ils intégraient draw.io pour réaliser des diagrammes directement depuis l’éditeur. De fait, j’ai pu représenter la façon dont mon infrastructure est constituée, et j’ai même débuté des maquettes pour Flus. C’est LE système de wiki que j’attendais.

Ça m’a quand même demandé un peu de temps pour l’installer car j’ai dû mettre en place une base de données MySQL. J’en suis un peu triste, mais ça valait le coût. J’ai également réalisé que l’extension GD de PHP (permettant de manipuler les images) était mal installée sur mon serveur, empêchant l’intégration de certaines images. Les messages d’erreur étaient tellement peu clairs que ça m’a bouffé 2 heures à fouiller le code de BookStack. Le bon côté étant que je réalise à quel point je suis à l’aise pour rentrer dans du code qui n’est pas le mien.


J’ai refait du pain de la même manière que la semaine dernière, mais en changeant de sel : il a encore correctement gonflé, mais il est excellent cette fois-ci. Il faudra juste que j’arrête de partir en soirée en me disant que je le finirai en rentrant.


Ce weekend c’était l’assemblée générale annuelle de Framasoft. Je suis super heureux d’avoir revu les copain·es et épaté de voir que l’asso fonctionne aussi bien que ce soit concernant les projets, les finances ou les rapports humains. Vraiment l’impression de vivre quelque chose d’unique. Content également de garder un rôle de coprésident : comme je ne vais pas avoir beaucoup de temps à donner à l’asso cette année, ça me permet au moins de participer en assumant une part de la responsabilité associative.

Je me rends par contre compte à quel point j’ai de plus en plus de mal à rester concentré au sein d’un groupe bruyant (ou j’identifie de mieux en mieux ma fatigue ?) Même en ayant passé une très bonne nuit, j’ai senti l’épuisement arriver rapidement dimanche matin.


J’ai acheté une souris : une Logitech MX Master 2S en remplacement de ma précédente Sculpt Ergonomique de Microsoft. J’aurais souhaité me passer de cet achat, surtout que ma souris était vraiment bien… sauf que le clic principal commençait à lâcher (un clic sur trois ne faisait plus rien). Elle aura tenu moins de 3 ans environ ; autant dire que je suis extrêmement déçu. J’aime moins la forme de la nouvelle et le scroll est moins précis, mais je pense qu’il s’agit en partie de changer d’habitude.

J’envisage également l’achat d’un ordinateur fixe. Mon portable (Dell XPS 13 de 2015) montre des signes de faiblesse : la ventilation notamment a toujours été catastrophique, mais ça ne va pas en s’arrangeant. Dans l’idée je le garderais pour mes déplacements qui sont encore assez nombreux, mais de cette manière il devrait pouvoir encore vivre quelques années. Forcément qui dit nouvel ordinateur dit question de l’impact environnemental. J’exclus complètement le neuf et je commençais à regarder du côté du reconditionné (Backmarket ou, plus proche, chez AfB). Ce n’est pas parfait, mais il me faut quand même un outil de travail qui ne me lâche pas du jour au lendemain.

Je me déciderai sans doute cette semaine.

Cet article fait partie de la série « Journal ».

Retourner au blog