À chaque mois sa nouvelle version de Lessy, cette fois-ci la version Aquila apporte un mécanisme pour synchroniser le navigateur en temps réel si des changements surviennent sur le serveur.

Nouvelle version de Lessy : Aquila

J’ai désormais adopté un petit rythme de croisière quant aux sorties des nouvelles versions de Lessy et je peux donc annoncer la sortie de la version Aquila.

Pour rappel, Lessy est un gestionnaire de temps destiné à vous aider à mieux vous organiser en associant à vos tâches des indicateurs clairs sur ce que vous avez de plus urgent à réaliser (ou abandonner) dans l’immédiat. Un service est mis à disposition gratuitement sur lessy.io et le code est hébergé sur GitHub, le tout sous licence libre.

Cette nouvelle version n’apporte pas énormément de nouvelles fonctionnalités mais le mois de janvier a tout de même été chargé pour moi.

Tout d’abord, l’amélioration phare de cette nouvelle version est l’arrivée d’un mécanisme pour synchroniser différents navigateurs : concrêtement, si vous modifiez une tâche dans un navigateur, cette modification sera aussitôt répercutée si vous avez ouvert Lessy dans un autre navigateur. Cette fonctionnalité est encore expérimentale et elle n’est pas aussi aboutie que ce que je souhaiterais, mais elle impliquait un gros changement dans l’infrastructure du projet (un serveur Redis est maintenant nécessaire). Je souhaitais donc m’en occuper avant d’aller plus loin dans le développement.

Ce qui m’a le plus occupé au final est le soudain coup de projecteur qu’a reçu le projet au début du mois avec la parution d’un article chez Korben. Celui-ci n’a pas eu pour effet de faire tomber mon serveur (ouf !) mais a permis une augmentation du nombre de retours ainsi qu’une apparition temporaire dans le trending Ruby de GitHub. Les retours que j’ai eu ont été particulièrement intéressants puisqu’ils m’ont fait réaliser que je suis encore très loin d’avoir l’outil idéal que je souhaite développer et qu’il y a encore beaucoup à faire malgré le travail réalisé jusqu’à maintenant. Les efforts à fournir vont aussi bien se situer au niveau des fonctionnalités, de l’ergonomie ou encore de l’accueil au sein de la communauté.

Je suis tout de même ravi qu’au bout de seulement un an le projet obtienne un tel coup de projecteur, ça avait été plus compliqué pour FreshRSS par exemple (qui par contre vit très bien aujourd’hui sans mon implication). J’espère que l’intérêt manifesté saura se transformer en contributions actives et régulières ! Merci au passage à toutes celles et tous ceux qui m’ont fait des retours et/ou ont contribué d’une façon ou d’une autre (commentaires dans les tickets GitHub, ouverture de pull requests, etc.)

La prochaine version verra l’apparition d’une administration afin de me permettre de mieux surveiller ce qu’il se passe sur le serveur. Aujourd’hui il y a quelques 2200 comptes sur lessy.io, dont la moitié ont été activés. J’en profite pour rappeler l’existence d’une page sur Liberapay si vous souhaitez participer aux frais du serveur (merci au passage aux trois valeureux donateurs actuels).

J’ai aussi ouvert un espace sur Framateam si vous souhaitez venir discuter du projet directement avec moi. J’aimerais que les échanges sur celui-ci se déroulent essentiellement en anglais puisque c’est la langue par défaut que j’ai choisi pour le projet, mais un canal pour les Français a été ouvert donc n’hésitez pas à venir et vous présenter !

Pour terminer, je remercie Gavy pour avoir ouvert une notice sur Framalibre à propos de Lessy, non seulement ça permet de faire vivre ce projet historique de Framasoft, mais en plus ça permet de faire encore un peu plus connaître Lessy :).