Marien Fressinaud Le blog

FreshRSS : un agrégateur simple et léger

Cet article fait partie d’une série. Retrouvez les autres articles dans « FreshRSS Origins ».

Le 28 octobre 2012.

Note importante du 16 mai 2013 : le projet a beaucoup évolué depuis cet article. Comme je vois toujours beaucoup de liens pointant ici, je tiens à vous rediriger vers des liens plus actuels.

L’article original du 28 octobre 2012

Quand on parle d’agrégateurs de flux RSS, on a souvent en tête RSSLounge et TinyTinyRSS, les deux poids lourds du secteur (j’exclue volontairement les solutions qu’on ne peut pas auto-héberger, vous l’avais compris). Pour certains d’entre vous, il y aura aussi Leed, le petit dernier développé par Idleman. Mais aujourd’hui, je vous offre ma propre solution faite maison : FreshRSS (licence AGPL3).

Tout d’abord, expliquons le pourquoi. Ceux qui ont déjà manipulé RSSLounge savent que ce n’est pas franchement ce qu’il y a de plus léger. Je n’ai jamais essayé TinyTinyRSS mais tout le monde s’accorde pour dire qu’il est encore plus lourd que le précédent. J’utilisais personnellement RSSLounge tant bien que mal, en pestant plus qu’autre chose lorsque je voulais ajouter un flux RSS. La surcouche javascript rendant les choses particulièrement indigeste. Puis vint Leed, promesse d’un agrégateur plus clair, plus léger, plus simple. Je pense que cette promesse a été tenue par Idleman. Mais voilà, je suis un éternel insatisfait et il ne m’a pas convaincu, notamment à cause de l’espace pris sur l’écran mal optimisé et le manque de raccourcis.

Bon d’accord, je me cherchais juste une excuse pour me développer mon propre agrégateur ! C’était aussi une occasion de prouver que mon framework PHP pouvait s’adapter à plusieurs usages de façon très modulaire.

Bref, pour éviter de tourner autour du pot, voilà ce que peut vous apporter FreshRSS :

Le mieux reste de tester FreshRSS. J’ai bien évidemment bloqué l’accés à la configuration ici pour éviter que vous ne changiez tout (ce sont mes propres flux qui s’affichent ;)). Pour les touches de raccourcis, vous pouvez utiliser :

Petite précision avant de terminer : FreshRSS a été développé dans un but strictement personnel, sans aucune prétention et s’adapte à mes propres besoins. Je n’ai pas immédiatement cherché à faire en sorte qu’il s’adapte à d’autres usages que le mien (l’ajout de la connexion via Persona est la seule exception car je ne l’utilise pas). Néanmoins, si vous souhaitez voir apparaître de nouvelles fonctionnalités vous pouvez me les soumettre... mais ce n’est pas dit que j’y réponde dans l’immédiat :p

Oh, et puis ce n’est qu’une version alpha pour le moment ;)

Cet article fait partie de la série « FreshRSS Origins ».

Retourner au blog