Marien Fressinaud / blog RSS

Le 07 février 2021 [série] Conception du site

Alléger

J’ai parlé dans mon précédent article, 2021, de ma volonté de retrouver une part d’anonymat sur Internet. À l’époque je n’étais pas sûr de savoir ce que cela signifierait pour ce site. J’envisageais notamment de simplifier la page d’accueil et de virer le blog. J’ai trouvé une solution qui me convenait mieux.

La page d’accueil a effectivement subi un ravalement de façade conséquent : mon nom, 4 phrases et quelques liens. C’est largement suffisant pour me présenter.

J’ai conservé le blog. En revanche, j’ai décidé de garder dans la liste principale uniquement les articles récents (6 mois et moins). J’y ai adjoint une seconde liste d’articles sélectionnés (parce qu’ils me parlent et qu’ils racontent quelque chose sur moi). Celle-ci évoluera sans doute ; j’aimerais n’en lister qu’une dizaine maximum. Enfin, j’ai conservé les séries parce qu’elles recontextualisent certains articles. Finalement, peu d’anciens articles ne sont plus accessibles directement, mais j’aime l’idée que certains tombent dans une forme d’oubli. Ils existent toutefois toujours afin de ne pas casser les liens pointant vers eux.

De manière plus globale, j’ai allégé visuellement quelques éléments : l’en-tête est plus simple, le pied de page ne contient plus qu’une poignée de liens. J’ai aussi réorganisé quelques éléments pour mettre l’emphase sur le contenu « utile ».

Enfin, il n’y a plus de liens vers mes comptes de réseaux sociaux, seulement mon adresse courriel sur la page d’accueil. Inversement, j’ai retiré les liens vers mon site depuis mes comptes de réseaux sociaux. C’est une manière de cloisonner mes identités en ligne. Je continuerai sans doute de partager des articles là-bas, mais ça ne sera pas automatique. Pour suivre le blog, privilégiez les flux de syndication.

Je suis heureux de ces changements qui simplifient beaucoup de choses. Le site est maintenant plus aligné avec ce que je veux partager en ligne. Reste plus qu’à reprendre l’écriture d’articles 😏

Revenir à la série