Marien Fressinaud Le blog

2020

Le 03 janvier 2020.

Mon année 2019 aura sans aucun doute été très riche sur le plan personnel. J’ai notamment :

Mais ce que j’ai fait ne m’intéresse guère, c’est plutôt le ressenti que tout cela me laisse qui fait que je suis content de mon année. Pour l’année 2020, je vais essayer de me recentrer pour approfondir quelques voies empruntées.

Valider que Flus est un projet viable (ou non). Il y a encore du boulot, et parfois beaucoup trop. J’avance pas (à pas) mais jamais aussi vite que ce que j’aimerais, probablement lié à ma capacité à m’éparpiller. Je travaille dessus. Et il faut que je m’améliore en communication et marketing. En tout cas ça m’amuse et je suis rentable pour l’instant, c’est déjà ça de pris.

Continuer de faire du pain (genre, beaucoup). J’ai commencé à en faire après le passage de Thomas à l’appartement, j’ai trouvé ça chouette. Au début vraiment une fois de temps en temps, j’ai finalement pris un rythme soutenu depuis la fermeture de ma boulangerie préférée à Grenoble (désormais à Chambéry). Je me dis que ça ferait une chouette reconversion plus tard.

Continuer d’écrire (genre, pas mal). Pour ce blog, j’aimerais réussir à faire quelque chose de peut-être plus personnel. La liste des titres de mes articles de 2019, dans leur majorité, me laisse une impression un peu dérangeante, comme si je ne parlais jamais de moi dedans ; bizarre pour un blog lié à un site personnel. Je le ressens aussi dans le « ton » que j’emploie, dans les mots que je choisis. J’aimerais me rapprocher d’un ton plus « parlé ». J’ai commencé à travailler dessus mais ne suis pas encore totalement satisfait.

Concevoir une V2 pour Lessy (et la terminer). J’ai laissé trainer ce projet en 2019, mais je continue de l’utiliser quotidiennement. J’ai eu une fulgurance le 1er janvier, et toutes les idées que j’avais pour l’améliorer se sont agencées correctement. Je ne me vois pas « améliorer » la version actuelle, donc ce sera un redéveloppement sur des bases plus simples, dans l’idéal tendant sur du low-tech pour une maintenance minimale une fois que j’aurai terminé. En tout cas la vision que j’ai des fonctionnalités est très claire.

Bon, et puis j’ai décidé d’arrêter de procrastiner pour avoir le temps de faire plus de choses. Ça fait quatre jours que je me suis fait une note mentale qui fait qu’à chaque fois que « j’ai la flemme », je me réponds « bouge-toi » et que ça marche. Vous inquiétez pas, ça va pas durer.

Et bonne année !

Retourner au blog